préparer sa batterie

Préparer sa batterie avant un enregistrement

Avant d’enregistrer son instrument, il faut le préparer un minimum.

Vous pouvez bien sûr juste placer des micros, cliquez sur enregistrer, et travailler avec ce que vous avez mais autant passer un peu de temps en amont pour optimiser ce que vous pouvez tirer de votre batterie. Voila donc comment faire pour préparer sa batterie avant un enregistrement.

Achetez des peaux neuves

Sur une batterie, la qualité de la peau joue un rôle énorme dans le son que vous obtenez. Une peau usée sera bien moins claire et claquante qu’une peau neuve bien accordée.

Pensez aussi à votre grosse caisse. La batte frappe toujours au même endroit, donc l’usure est plus localisée. Si votre peau est trop marquée, remplacez-la.

Si vous êtes serré niveau budget, commencez par changer la peau de frappe de votre caisse claire. Puis de votre grosse caisse, puis de vos toms. Si vous avez encore un peu de budget et avez toujours les peaux d’origine en résonnance, vous pouvez les changer. Les peaux de résonance sont aussi importantes, mais vu qu’elles ne subissent pas de coup, elles s’usent beaucoup moins vite, donc on peut rester longtemps avec les peaux d’origine.

Vérifiez votre accastillage

La facilité avec laquelle vous allez pouvoir accorder votre batterie dépend de la qualité de l’accastillage. Les batteries bas de gamme sont usinées avec moins de soin et l’accastillage est de qualité un peu inférieure, donc elles peuvent parfois poser problème: tirants qui coincent un peu, pédales qui grincent, etc….

Si vos tirants coincent un peu, vous pouvez utiliser un peu de WD40 pour les nettoyer et regraisser un peu. Si la rouille est trop présente, changez-les. Idem pour vos pédales.

Achetez des baguettes neuves

Au moins, ayez toujours plusieurs paires de baguettes, et si possible, des bonnes. Des baguettes pas chères sont certes pas chères, mais elles ne sont pas appairées. C’est-à-dire qu’il y a de grandes chances pour qu’elles sonnent différemment. Et ça, le micro peut le capter.

Achetez donc de bonnes baguettes. Comptez une douzaine d’euros.

Accordez vos peaux

Vous pouvez tirer un bon son de quasiment n’importe quelle batterie en lui mettant de bonnes peaux et en faisant un effort pour l’accorder. Cela sera plus ou moins difficile en fonction de la qualité du fût et de l’accastillage, mais ça vaut franchement le coup de faire un effort.

Passez un peu de temps à accorder vos fûts jusqu’à ce que vous ayez une tonalité que vous aimez. Parfois, accorder est un casse-tête et on n’obtient pas toujours le son pur que l’on espérait. Dans ces cas-là, un petit Moongel fait des miracles. Il coupe juste les harmoniques hautes indésirables et met donc en avant la tonalité du fût.

Jouez-les un peu

Jouez un peu votre batterie avant d’enregistrer. Tout d’abord, si vos peaux sont neuves, elles risquent de craquer un peu et de se désaccorder sous le coup des baguettes. Pas de panique, c’est juste la colle du cerclage. Il suffit de réaccorder un peu. Mais ça serait dommage que la colle craque pendant l’enregistrement.

Vous pouvez éviter ça en appuyant un peu au centre de la peau pendant que vous accordez votre fût. Vous ferez craquer la colle, et la peau tiendra l’accord plus longtemps. N’y allez pas comme un sauvage, par contre. Vous pouvez endommager la peau.

Ensuite, vous aurez peut-être besoin d’ajuster l’accord. On accorde chaque fût séparément, mais quand on monte la batterie, on peut se rendre compte que la caisse claire est trop basse, ou que les toms ne s’accordent pas bien ensemble. Vous aurez alors besoin de réaccorder. D’où l’intérêt de ne pas réaccorder sa batterie la veille d’un enregistrement mais de la jouer avant.

Choisissez bien la position de votre set

Si vous enregistrez dans un petit espace, vous n’aurez sûrement pas le choix. Mais si vous l’avez, passez un peu de temps à choisir le meilleur endroit pour placer votre batterie. Evitez les coins et si possible, ne vous collez pas aux mûrs.

Un truc qui marche pas mal est de promener dans la pièce avec votre tom basse. Frappez-le avec une baguette, et écoutez comment il résonne. La où il sonne le mieux est là où vous devez installer votre batterie. En général, ça donne de bons résultats.

Voila, j’espère que ces conseils vous ont été utiles. C’est grosso-modo la façon dont je prépare ma batterie avant d’enregistrer.

Si vous n’avez pas de batteur ou vous voulez que quelqu’un d’autre s’occupe de l’enregistrement des batteries pour vos titres, n’hésitez pas! Je propose des enregistrements de batterie personnalisés abordables, donc faites-moi signe !

Enregistrez votre batterie avec un seul micro

  • Préparez votre session et enregistrez votre batterie avec un seul micro.
  • Editez rapidement vos prises de batterie.
  • Donnez clarté, punch et profondeur à votre son.

Pas de spam, que du bon contenu.