matériel minimal

Le matériel minimal pour commencer à enregistrer sa musique

Enregistrer sa musique n’est pas si compliqué.

Tout ce qu’il faut, ce sont :

  • Des chansons à enregistrer (évident)
  • Un peu de talent
  • Un peu de temps pour apprendre les notions fondamentales
  • Un peu de matos

J’ai déjà un peu parlé des points un et deux, mais aujourd’hui j’aimerais m’attarder sur les points 3 et 4, car beaucoup de gens ne commencent pas et n’enregistrent pas leur musique car ils pensent qu’il faut des caisses de matériel très cher, et qu’une fois qu’on a le matériel « idéal », on peut tout de suite enregistrer des albums et avoir des Grammy.

Hors, c’est tout l’inverse!

C’est un peu comme acheter des pinceaux haut de gamme quand on ne sait pas dessiner, ou donner un iPhone à un enfant de 2 ans pour Noël. Ou acheter une BMW haut de gamme quand on a pas le permis. Vous voyez l’idée.

Il faut « mériter » de monter en gamme

Il faut commencer en bas et monter les échelons petit à petit. Commencez avec du matériel d’entrée de gamme, et quand vous saurez faire sonner ce matériel d’entrée de gamme, placer votre micro pour en tirer toujours le meilleur, et mixer comme un tueur avec uniquement vos plugins préinstallés, alors là vous pourrez vous faire plaisir et acheter ce bundle de plugins, ce préampli et ce « meilleur » micro dont vous rêvez.

Le matériel est une super excuse pour procrastiner

« J’enregistrerai mon EP quand j’aurais une meilleure guitare ». Ok. Six mois plus tard et toujours pas d’EP. Pourtant c’est hyper simple d’acheter une guitare. Il suffit d’économiser un peu, d’aller en boutique et de tester ce qui vous plait. Puis sortir sa CB et repartir avec.

Au lieu d’acheter une guitare, cet artiste aurait aussi pu acheter un petit rig d’enregistrement basique,  pour apprendre à enregistrer et s’habituer, car jouer en live et s’enregistrer sont deux compétences bien distinctes. Il aurait peut-être même sorti sa première démo bien avant la fin des 6 mois qu’il a passés à attendre. Attendre quoi?

Je n’ai rien contre le fait de vouloir acheter du matériel. J’achète aussi parfois du matériel. Il faut juste que l’achat de matériel ne soit pas une excuse!

Tout le monde cherche des excuses et procrastine. Moi y compris. J’ai longtemps attendu avant de commencer ce blog, avant de commencer à faire des vidéos (qui sont toujours loin d’être tops), etc… Mais je me rends compte que j’aurais pu attendre des siècles et ne jamais rien produire ou alors me lancer et produire ce que je pouvais produire (quelle que soit la qualité) et progresser dans mon art.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron

Vous ne pourrez pas enregistrer quelque chose de qualité du premier coup. Ou alors si vous le faites, c’est que vous êtes doué (tant mieux!) ou que vous avez eu un coup de bol (le deuxième enregistrement vous ramènera à la réalité).

Il faut enregistrer. Prendre du recul. Voir ce qui s’est bien passé. Voir ce que l’on peut améliorer. Décider ce que vous allez faire différemment la prochaine fois. Et faire pour qu’il y ait une prochaine fois assez tôt.

Ce que je veux, c’est que vous vous lanciez au plus vite.

Voila donc une liste hyper simple du matériel minimal nécessaire pour constituer votre premier mini rig et vous lancer dans l’enregistrement home studio.

Une interface audio

Il vous faut une interface audio qui va amplifier et convertir le son du micro pour que votre ordinateur puisse l’enregistrer.

Matériel minimalUne petite interface audio USB fera largement l’affaire. Assurez-vous qu’elle ait bien une alimentation fantôme pour votre micro statique (voir ci-dessous). Si vous avez besoin d’une entrée/sortie MIDI, vérifiez qu’elle en dispose.

Il existe des interfaces avec un seul préampli micro, mais en avoir deux tout de suite ne coûte pas beaucoup plus cher, et vous permet d’enregistrer en stéréo, ou alors deux instruments à la fois.

Choisir peut être compliqué, vu le nombre de produits sur le marché, mais l’Alesis IO2 Express   ou   Focusrite Scarlett 2i2 (pas d’entrées/sorties MIDI)  ou encore Presonus AudioBox USB sont de bons choix pour démarrer. Elles sont simples à utiliser et font le taf.

Un micro

Il vous faut un micro pour capturer vos performances.

Matériel minimalFaites simple, et procurez-vous un grand statique. Un grand statique va vous permettre de capturer toutes les nuances de la voix et des instruments acoustiques. Vous pouvez l’utiliser sur tout, même la batterie. Ils nécessitent une alimentation fantôme pour fonctionner.  Prodipe ST1,   Behringer B1  ou encore  le Studio Projects B1 feront honneur à vos qualités de chanteur et musicien.

Si vous voulez une autre option, vous pouvez aussi acheter un dynamique, en plus de votre statique. Un micro dynamique est moins sensible et sonnera différemment. En général, il peut encaisser aussi un plus gros volume avant de saturer. Shure SM57 est un grand classique. Le Prodipe TT1 est une bonne alternative, moins chère.

Un ordinateur et un casque

Matériel minimalVotre ordi portable fera l’affaire. Et c’est tout.

Tant qu’il n’est pas trop vieux, que vous avez un peu d’espace disque et de RAM, ça suffira. J’ai moi-même commencé sur un netbook !

Un casque fermé est l’idéal pour enregistrer, et il suffira pour mixer. Vous pouvez vous procurer un bon casque pour une centaine d’euros environ. Si vous êtes trop serré niveau budget, opter pour un casque comme le Sennheiser HD201, qui est un point de départ ultra-abordable.

Pas besoin de moniteurs tout de suite. Vous achèterez des moniteurs de studio plus tard. Quand vous aurez plus d’expérience.

Au taf !

2 réflexions sur “Le matériel minimal pour commencer à enregistrer sa musique

  1. Bonsoir ! Je voudrais savoir, pourquoi un casque est t’il nescessaire dans le cadre d’un enregistrement d’une chanson ? Merci 🙂

    1. Bonjour,
      Simplement pour entendre le clic, les autres pistes enregistrées s’il y en a et pour bien s’entendre jouer/chanter.

Les commentaires sont fermés.