Enregistrer des pistes guides

L’étape indispensable pour un enregistrement réussi

La qualité de votre produit final va dépendre de la qualité de votre travail à chaque étape de la production.

Je ne suis pas compositeur ni chanteur et jusqu’à maintenant à chaque fois que j’ai essayé d’écrire une chanson, ça n’a pas volé bien haut. Donc je suis assez mal placé pour vous donner des conseils a ce niveau. Je peux juste vous jouer une bonne partie de batterie si vous en avez besoin.

Par contre, je peux vous conseiller sur votre projet d’enregistrement. Et la première étape indispensable pour moi qui va vraiment vous permettre de commencer sur de bonnes fondations c’est d’abord d’enregistrer des pistes guides.

Elles servent de repère pour enregistrer le reste

Les pistes guides sont simplement des pistes qui vont servir de repère. Un peu comme le clic sert de repère pour le tempo, les pistes guides ou témoins servent de repères pour l’arrangement et permettent aux musiciens qui enregistrent de ne pas se perdre dans la chanson.

Un instrument et une ligne de chant

Pas besoin de faire hyper compliqué. Pas besoin de faire de fioritures. Les pistes guides seront remplacées plus tard par des parties définitives, et l’objectif est simplement de se repérer dans le morceau. Donc une guitare rythmique acoustique ou électrique, et une piste de chant suffisent.

Personnellement, je me base beaucoup sur la basse et le chant quand j’enregistre de la batterie. Si je n’ai pas de chant, ça me perturbe un peu. Voyez donc avec le batteur ce qu’il préfère.

Tous les musiciens ont la même base

Enregistrer des pistes guides permet à tous les musiciens d’avoir la même base sur laquelle travailler.

Les guides enregistrés, plus question de revenir en arrière. Elles permettent de figer l’arrangement et de se concentrer sur l’enregistrement du morceau, puisqu’elles servent de socle sur lequel enregistrer toutes les autres pistes. Après les avoir enregistrées (voilà un peu d’aide), envoyez-les par mp3 à tous les musiciens concernés pour qu’ils travaillent tous sur le même support.

Elles simplifient la vie de tous les musiciens, surtout du batteur

En général, quand on enregistre les prises définitives pour une chanson, on commence par la batterie, puis on vient greffer la basse, puis la guitare, puis le chant etc… sur cette batterie.

Le problème c’est que la batterie n’est pas vraiment un instrument mélodique. C’est assez dur de repérer les changements harmoniques quand on a que de la batterie dans les oreilles, non?

En plus, le batteur enregistre en premier. Si vous n’enregistrez pas de guides, il n’aura que le clic dans les oreilles! Pas très inspirant …

Avec des guides dans les oreilles, vous allez permettre au batteur de jouer sur de la musique au lieu de réciter sa partie.

Elles permettent de se débarrasser plus vite du clic

Enregistrer des pistes guides permet aussi de se débarrasser plus vite du clic. Je m’explique.

Les pistes témoins vont probablement (je recommande) être enregistrées au clic.

Ce que je conseille vivement, c’est d’éditer au fur et à mesure pour éditer moins au total.

Si vous éditez les pistes guides pour corriger les imperfections au niveau du timing et bien caler la piste sur la grille, le batteur enregistrera sur une piste bien propre et stable au niveau du tempo.

Si le batteur a joué sur une partie propre, sa partie le sera aussi plus que s’il avait enregistré sur des guides non-édités (même avec un clic! ). Vous devrez beaucoup moins éditer la batterie que si les pistes guides n’étaient pas édités, croyez-moi ou faites le test!

La batterie éditée étant bien stable, les guides étant bien stables, vous pourrez enlever le clic pour le bassiste et les suivants s’ils ne sont pas trop à l’aise avec ça. Ca ne posera pas de problème.

Avec du bol, elles renferment un bijou que vous pourrez réutiliser

Les pistes témoins sont destinées à être remplacées plus tard par des prises définitives. NEANMOINS, je recommande vivement de prendre le soin de les enregistrer du mieux que vous pouvez. Prenez le temps de choisir le meilleur micro parmi ceux que vous avez, et de le placer pour obtenir le meilleur résultat possible. Prenez votre temps et faites ça bien.

On ne sait jamais ce que les artistes nous réservent. Le chanteur va peut-être sortir une bombe que vous voudrez à tout prix inclure dans la chanson finale. Ca serait dommage que cette prise soit inexploitable dans le mix final parce que vous avez enregistré ça avec le micro de votre iPhone, non?

Rappelez-vous simplement que la qualité finale de votre produit dépend de la qualité de chaque étape. Ne merdez pas la première.

photo par : Mykl Roventine

Une réflexion sur “L’étape indispensable pour un enregistrement réussi

Les commentaires sont fermés.